Tashi Tsering Gurung habite à Surka, petit village situé à 2400m d'altitude sur le chemin qui mène à Sherpagaun. On arrive à Surka après un peu plus de deux heures de montée. Il reste alors presque autant de marche pour rejoindre Sherpagaun par un sentier en balcon.

 

vue du village de Surka

Tashi Tsering Gurung veut rester au village et y créer un projet de vie. Après la présentation de son projet, un groupe d'amis intéressés s'est constitué, comprenant deux jeunes de sherpagaun. Tous sont conscients de l'importance de l'alimentation, de la santé et de l'éducation dans ces vallées reculées.

C'est pourquoi en réaction à l'actuelle dégradation de la qualité de l'alimentation au Népal, il veut créer une ferme en agriculture biologique qui puisse servir de lieu ressource pour les habitants des villages environnants. La production maraîchère pourra rapidement procurer des revenus, la rentabilité de la production arboricole doit être envisagée dans le moyen terme. Des orangers et des citronniers viennent d'être plantés à Wangal, en dessous du village sur des terrains plus appropriés pour ces plantations. Le gouvernement a aidé à hauteur de 50% du prix d'achat des plants. Une serre et des aménagements maraîchers doivent êtres installés à Surka et pour compléter la production, des pommiers plus productifs devront être plantés au village cet hiver. Les plants peuvent être achetés pour 1300 rupees au Népal ou 500 rupees en Inde. Des outils pour nettoyer le terrain ont aussi été achetés à Kathmandu.

 anciens pommiers

Ce projet nous intéresse. Nous n'avions pas prévu de financement spécifique pour cette année mais il nous parait important d'encourager et d'accompagner ces jeunes.